Arene politique

La discorde dans la bonne humeur
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 François BAYROU, le deuxième homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
AuteurMessage
Jolan
Tribun
Tribun
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 23 Jan - 1:49

Hervé MORIN

Ah, enfin quelqu'un qui écoute les propositions de l'UDF...
Pas trop tôt

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Boudoir
Politicien
Politicien


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 27 Jan - 17:25

Pour Jolan:

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-860474,0.html?xtor=RSS-3208

Enfin bon ca reste un article du Monde, énervant et tout aussi objectif que ceux de Libération.

Choisir uniquement des cadres et professions artistique comme panel representatif des sympathisants de l'UDF, c'est bien reducteur.
Et ils se trompent sur la nature des bobos: leur parti politique est bel et bien le PS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 27 Jan - 18:55

Boudoir a écrit:

Et ils se trompent sur la nature des bobos: leur parti politique est bel et bien le PS.

Tu dis ça parce que ça te fait chier qu'on dise ça du parti du type pour qui tu comptes voter! Laughing

Imagine que c'est pareil pour les électeurs PS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boudoir
Politicien
Politicien


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Dim 28 Jan - 2:00

Je n'ai pas dit que j'allais voter Bayrou. Je me deciderai a la fin de la campagne.

Mais disons qu'en matiere de gauche caviar boheme, ca ressemble plutot au PS actuel qu'a l'UDF. Il n'y a pas de Jack Lang ou de Delanoe pour faire du discours branchouile et bien pensant à l'UDF, il me semble (par contre qu'est ce qu'il y a comme girouettes et traitres, ca fait peur si Bayrou forme un gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Dim 28 Jan - 4:34

Pourtant, difficile de faire plus "bien pensant" que l'UDF.
Niveau prise de positions et prise de risques dans les idées, on est quand même proche du niveau zéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolan
Tribun
Tribun
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 30 Jan - 3:03

Citation :

François Bayrou monte semaine après semaine dans les sondages, séduisant à gauche mais aussi à droite, au point de disputer la place de troisième homme à Jean-Marie Le Pen, mais il inquiète ses députés, dont certains ont rallié Nicolas Sarkozy.
Le président de l'UDF a fait en janvier une incontestable percée dans les enquêtes d'opinion.
Après l'IFOP, qui lui a attribué 12% d'intentions de vote au premier tour le 15 janvier puis 12,5%, BVA est monté mercredi dernier à 13% et LH2 a poussé lundi à 14%.
Dans ces quatre enquêtes, M. Bayrou devance le président du Front national.
"Il faut rester prudent mais c'est prometteur et révélateur de quelque chose qui est en train de bouger", a commenté lundi M. Bayrou, lors d'un déplacement à Nîmes.
"Il y a une solution républicaine crédible pour dépasser le simple clivage gauche-droite", a ajouté M. Bayrou. "Je suis un vote utile, protestataire (...) mais constructif", a-t-il poursuivi, estimant que "pour une élection présidentielle en avril, c'est à la fin janvier seulement que les courbes commencent à prendre un visage".
Pour François Miquet-Marty (LH2), la montée de M. Bayrou constitue "la vraie surprise" de janvier. Selon lui, le candidat centriste "fédère des publics assez larges et variés". Il séduit par sa critique des puissances médiatiques, du "duopole" Sarkozy-Royal et de la "lassitude" qu'il pourrait engendrer, et également par son "discours sur le tiers-Etat" de "promotion des faibles contre les puissants".
Mais, ajoute-t-il, il lui sera "plus difficile d'avoir des positions aussi fédératrices" lorsqu'il fera ses propositions économiques et sociales. "Il va décevoir à gauche si elles sont jugées trop libérales et à droite si elles sont trop sociales".
Et surtout, "la logique du vote utile est très très forte" et "la mémoire de 2002 peut-être un handicap" pour lui: "50% des électeurs de gauche n'ayant pas voté Jospin au premier tour déclarent regretter leur vote de 2002".
Jérôme Fourquet de l'IFOP relève également que l'électorat Bayrou est "assez composite": anciens électeurs de Jean-Pierre Chevènement, déçus du "ségolisme", électeurs UDF ne votant pas "utile" (pour Sarkozy) et "centre droit ne se reconnaissant pas dans les positions jugées trop droitières" du ministre de l'Intérieur.
Mais son électorat est parallèlement "le plus friable", rappelle M. Fourquet. Quand 50% des électeurs se déclarent sûrs de leur choix, le "noyau dur" de M. Bayrou est de 35 à 40% seulement.
Cela dit, "si l'écart se creuse avec Jean-Marie Le Pen", dissipant la menace d'un nouveau 21 avril, "cela peut libérer un espace pour François Bayrou".
De là à ce que le président de l'UDF aille au second tour, "il y a encore du chemin", relativise LH2: Sarkozy est à 31% au premier tour et Royal à 29%.
François Bayrou bénéficie du soutien d'"orphelins de la deuxième gauche", comme l'historien Jean-Pierre Rioux, ou de sociaux-démocrates, comme l'ancien président du Crédit Lyonnais Jean Peyrelevade.
Le problème est qu'en France le centre a toujours du mal à concrétiser les espoirs placés en lui, le scrutin majoritaire obligeant à choisir entre gauche et droite.
Ainsi deux élus UDF (un député, une sénatrice), suivis par l'ancien PDG d'Air France Christian Blanc, député apparenté UDF des Yvelines, ont annoncé leur ralliement à Sarkozy. Et à mesure que les législatives approchent, il est possible que d'autres députés UDF en fassent autant, comme André Santini (Hauts de Seine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Jolan
Tribun
Tribun
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 3 Fév - 4:21

Citation :
« Entre Ségo et Sarko, je vote... Bayrou ». La ringardise politique se glisse dans la droite anxiogène et faussement moderne et dans la gauche démodée et figée : elle n'est plus dans le centrisme devenu l' extrême-centre révolutionnaire... L'offre Bayrou répond de plus en plus à une vraie demande citoyenne...

« Le Monde » consacre dans son édition datée de ce samedi une page entière à François Bayrou, ou plutôt au « phénomène Bayrou ». Car phénomène il y a. Un article original à partir d'ITW réalisées par Raphaëlle Bacqué. Des gens de toutes conditions et d'âges différents s'expriment en disant beaucoup de choses en peu de mots...

Déçus par le PS ou effrayés par la perspective de Sarkozy à l'Elysée, ils ont un point commun : « Entre Ségo et Sarko, je choisis... Bayrou ». A peine diffusé sur le web (réservé aux abonnés), cet article a déclenché une avalanche de réactions (le plus souvent favorables) et a vite été classé "article le plus envoyé" à des amis ou connaissances. En complément, Le Monde publie un petit reportage de Patrick Roger sur la « nouvelle UDF » qui mène une « campagne de la Renaissance ».

FORCES ET FAIBLESSES DE FRANCOIS-LE-BEARNAIS

Cette page du Monde est riche d'enseignements puisque les électeurs interrogés ne sont pas des militants UDF. La plupart des internautes non plus. Trois traits majeurs :

La mise en relief des atouts de Bayrou.

Sa franchise, ses mises en relief des vrais problèmes (de l'endettement, notamment), son refus des promesses non tenables, ses propositions institutionnelles, sa volonté de rompre avec un système et des mœurs politique qui nous plongent dans le désenchantement et le rejet de la politique, son refus de céder aux sirènes de la politique-spectacle et de la démocratie cathodique, son intransigeance sur les principes républicains et son culte de valeurs humanistes bien définies, son sens du respect du suffrage universel et des citoyens (recours au référendum sur l'Europe et les retraites par exemple, son souci de réconcilier la nation et la société, son engagement fervent mais réaliste pour une Europe forte donc politique, son souci de concilier liberté d'entreprendre et garanties sociales, sa volonté de dépasser des clivages politiciens d'un autre âge, le courage de sa démarche, sa conception intelligente de la laïcité, la cohérence et le sérieux du projet législatif de l'UDF... J'en passe !

La mise en relief des handicaps personnels de Bayrou et structurels de l'UDF.

Son « charisme de table basse ». Et les faiblesses en effectifs et en ressources de son « petit parti ». La mauvaise image du centrisme synonyme de « marais », de rassemblement de notables opportunistes : elle change mais elle lui colle à la peau et les récents transferts de quelques élus (Christian Blanc et Santini notamment) ne facilitent pas la tâche de celui qui veut incarner « un extrême-centre révolutionnaire » qui est aux antipodes du « centre mou » encore bien vivace et ambigu localement. Du coup, Bayrou reste souvent un choix par défaut et non par adhésion.

Ce dernier handicap est aggravé par un constat, une crainte et une peur :

- Sa poussée dans les sondages reste encore trop faible (et trop peu assurée) pour qu'il bénéficie de « l'effet boule de neige » et de la sympathie que provoque par mimétisme la montée en puissance d'un challenger ;

- Que Bayrou se rallie à Sarkozy en cas d'un duel UMP-PS au deuxième tour... Bayrou ne dit rien sur une telle perspective puisqu'il se bat pour être de ce deuxième tour. Il y croit, ni par naïveté ni par optimisme, mais par volonté et détermination ;

- Que voter Bayrou fasse le jeu de Le Pen et que celui-ci réussisse son coup de 2002.

Interrogée par Le Monde, l'écrivain Christiane Coulanges résume bien le dilemme de nombreux électeurs :

« J'ai toujours voté socialiste, j'ai même fait partie du comité de soutien à Lionel Jospin. Mais je suis aujourd'hui préoccupée, car je ne suis pas certaine que la candidate de gauche soit faite pour être présidente. Et puis, il y a quelque chose de démodé dans le discours de gauche. Je ne suis pourtant pas disposée à voter Sarkozy. Il me reste donc Bayrou... En même temps, je suis terrifiée à l'idée que la gauche éparpille ses voix et envoie une nouvelle fois Le Pen au second tour. Imaginez mon dilemme ! »

Sur ce point, Bayrou l'a dit et redit : voter Le Pen, c'est voter pour un statu quo profitable au duo des deux partis qui co-gèrent la crise (en l'aggravant) depuis 25 ans. L'épouvantail Le Pen est d'ailleurs cultivé par la droite et la gauche à un moment où, dans les sondages, Bayrou creuse l'écart avec le patron du FN.

La métamorphose interne de l'UDF libre et rajeunie.

"Nous sommes en train de réenraciner l'UDF dans le territoire, se félicite Eric Azière, le spécialiste de la carte électorale du parti centriste. Quoi qu'il arrive, le soir du premier tour, on aura une idée précise du score et de l'influence de l'UDF dans toutes les circonscriptions et tous les cantons de France. Et, ajoute-t-il, nous aurons ainsi notre feuille de route pour les scrutins suivants ".

UNE RECONQUETE TERRITORIALE

Il y a eu surtout (et cela s'accentue) une reconquête territoriale et un rééquilibrage de l'électorat

*Les élections régionales et européennes de 2004 ont fourni une première indication. Deux années plus tôt, l'UDF avait presque disparu de certaines régions, avec des scores d'à peine 2 % dans plusieurs départements. Il homogénéise désormais ses résultats sur l'ensemble du territoire, ne descendant plus au-dessous des 8 %. Il lui reste, encore, des terres de mission, notamment en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Corse, où les principaux bastions de l'UDF étaient constitués par l'aile droite issue du Parti républicain. Mais avec ses 45 000 délégués cantonaux et son travail de terrain discret mais efficace, il est redevenu un parti vraiment national.

* La "nouvelle UDF " ne repose plus sur ses notables locaux. Ce sont des équipes totalement renouvelées qui se constituent. Ce sont elles qui peuvent rééquilibrer un électorat majoritairement urbain et fortement représenté dans les classes moyennes supérieures.

Selon l'enquête IFOP-Paris Match de janvier, le candidat centriste recueillait 23 % d'intentions de vote chez les cadres supérieurs et les professions libérales ; il pointait à 13 % chez les ouvriers et les employés, à égalité avec Jean-Marie Le Pen. Cet électorat-là est une cible prioritaire pour Bayrou dans les semaines qui viennent.

UNE CAMPAGNE DE LA RENAISSANCE

Autant dire que cette campagne de 2007 n'aura pas grand-chose à voir avec celle de 2002, dans laquelle ce qui restait de l'UDF était réduit à sauver les meubles. Cette fois, c'est une campagne de Renaissance.

Sur ce plan-là, Bayrou a réussi un premier pari qui n'était pas gagné d'avance. Son deuxième pari sera plus difficile encore à emporter.

Mais il peut s'en passer des choses en trois mois, surtout en cette époque où le zapping touche tous les domaines, y compris la politique ! En attendant la suite, il y a plus qu'un frémissement : le mot « centriste » fait de moins en moins sourire en coin ou hausser les épaules.

Avec sa simplicité et sa sincérité, Bayrou rend « ringards » celles et ceux qui s'occupent plus des « couvertures en papier glacé » et d'exposer leur « bon profil » aux caméras que de présenter avec clarté et pédagogie les problèmes et leurs solutions.

LE MEILLEUR CANDIDAT OU LE MEILLEUR PRESIDENT ?

Les modes, par définition, se démodent. L'image de Bayrou dans les Guignols et les plaisanteries sur ses grandes oreilles rendent ringards ceux qui en rient encore... L'offre Bayrou répond de plus en plus, semble-t-il, à une vraie demande : les experts en communication de Ségo et Sarko ne l'avaient pas prévu ! Les politologues non plus.

Mais le Béarnais connaît trop Henry IV pour savoir qu'il ne faut pas manger la poule au pot avant qu'elle soit cuite et que « les déplaisirs talonnent toujours les contentements ». Il sait surtout, comme le roi au panache blanc, qu'un « acte vaut cinq dires ». En cette époque où le dire compte trop par rapport au faire, c'est pour lui un excellent atout. Le meilleur peut-être... Surtout si une prise de conscience majeure se développe : les présidentielles ne consistent pas à récompenser le meilleur candidat selon les critères du "star-système" et de la "démocratie cathodique", mais à choisir le meilleur président. Le plus crédible. Le plus rassembleur.Le plus conscient des vraies réformes en profondeur à faire. Le plus digne de confiance pour diriger et représenter la France et les Français dans cette Europe incertaine et dans ce monde en révolution permanente.

Daniel RIOT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 3 Fév - 4:39

Y a encore quelqu'un qui lit la propagande de Jolan?

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoilreb
Premier des Belges
Premier des Belges
avatar

Nombre de messages : 935
Age : 44
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 3 Fév - 4:44

Moi je lis juste les titres en capitales, c'est beaucoup moins fatiguant. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolan
Tribun
Tribun
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 3 Fév - 4:55

Pfff, vils mesquins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Jolan
Tribun
Tribun
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 3 Fév - 5:06

J'allais oublier : FB sera ce soir l'invité de FOG, de 19h à 20h sur F5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 3 Fév - 5:12

Jolan a écrit:
J'allais oublier : FB sera ce soir l'invité de FOG, de 19h à 20h sur F5

Je croyais qu'on le laissait pas parler?

tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoilreb
Premier des Belges
Premier des Belges
avatar

Nombre de messages : 935
Age : 44
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 3 Fév - 5:31

FOG c'est Fogiel Question , si c'est Fogiel, il ne le laissera pas parler. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 946
Age : 49
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 3 Fév - 5:34

Nan c'est Franz-Olivier Giesbert


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolan
Tribun
Tribun
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Sam 3 Fév - 21:10

Xavier a écrit:
Jolan a écrit:
J'allais oublier : FB sera ce soir l'invité de FOG, de 19h à 20h sur F5

Je croyais qu'on le laissait pas parler?

tongue

Non, si tu relis bien, ce n'est pas ce qu'il - ou ce que je - dénonce, mais plutôt le déséquilibre par rapport aux deux autres, et la façon dont les médias l'ont longtemps traité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Boudoir
Politicien
Politicien


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 1:32

Apres Sarko, voici un debat sur Bayrou, sur France2.

Bayrou s'en prend plein la gueule de la part du PS. C'est violent m^eme...
Si les rapports PS/UDF sont si violent, est ce qu'il faut en deduire que l'UDF sympathise plus avec l'UMP ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 1:45

Non c'est juste qu'ils essaient de se démarquer le plus possible l'un de l'autre en dehors de leur opposition à Sarkozy.
Logique vu que tout un électorat est susceptible d'hésiter entre UDF et PS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 946
Age : 49
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 1:48

Il va finir par être credible a force de se faire démonter par le PS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boudoir
Politicien
Politicien


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 3:05

Je ne sais pas trop ou poster ca car il n'y a pas de topic De Villiers (dommage), mais franchement, qu'est ce qu'on rigole dans ce debat sur France 2.

Si Bayrou s'en ait pris plein la gueule au début, tout est oublie avec Guillaume Peltier, porte parole de De Villiers. Ce gamin est une vraie caricature de l'extrême droite. Que ce soit les invites politiques ou le public, tout le monde rigole et se moque de lui. C'est vraiment drole la, personnellement je passe un bon moment Smile

En plus il y a un portable qui n'arrete pas de parasiter depuis le debut, Calvi a pourtant demande qu'on le coupe, mais ca continu une heure apres. Qu'elle bonne soirée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolan
Tribun
Tribun
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 3:14

Boudoir a écrit:
Je ne sais pas trop ou poster ca car il n'y a pas de topic De Villiers (dommage), mais franchement, qu'est ce qu'on rigole dans ce debat sur France 2.

Si Bayrou s'en ait pris plein la gueule au début, tout est oublie avec Guillaume Peltier, porte parole de De Villiers. Ce gamin est une vraie caricature de l'extrême droite. Que ce soit les invites politiques ou le public, tout le monde rigole et se moque de lui. C'est vraiment drole la, personnellement je passe un bon moment Smile

En plus il y a un portable qui n'arrete pas de parasiter depuis le debut, Calvi a pourtant demande qu'on le coupe, mais ca continu une heure apres. Qu'elle bonne soirée Smile

On passe bien la même...
Et puis Ayrault il est quasi aussi merdeux que Dray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Jolan
Tribun
Tribun
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 3:17

C'est fini.
J'ai pour ainsi dire pas entendu Morin.
Bof, pas grave.
Les autres se décrédibilisaient amplement eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 3:21

Jolan a écrit:

Et puis Ayrault il est quasi aussi merdeux que Dray.

C'est pas fabuleux comme argument ça quand même.

Tu peux expliciter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boudoir
Politicien
Politicien


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 3:23

C'etait plutôt un debat "détente" qu'autre chose. Je n'ai rien retenu si ce n'est le bla bla ridicule de De Villiers Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 3:26

Boudoir a écrit:
C'etait plutôt un debat "détente" qu'autre chose. Je n'ai rien retenu si ce n'est le bla bla ridicule de De Villiers Smile

C'est vrai que son porte-parole est un pitre.

De Villiers lui-même fait beaucoup mieux passer son discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolan
Tribun
Tribun
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   Mar 6 Fév - 3:48

Xavier a écrit:
Jolan a écrit:

Et puis Ayrault il est quasi aussi merdeux que Dray.

C'est pas fabuleux comme argument ça quand même.

Tu peux expliciter?

Comment dire...
C'est de l'ordre de l'imprononçable...
Donc j'évite.

Pour simplifier au possible : il y en a qui sont puants de suffisance, et il en fait partie. Ca donne pas envie quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: François BAYROU, le deuxième homme   

Revenir en haut Aller en bas
 
François BAYROU, le deuxième homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le nouveau livre de François Bayrou
» Le MoDem et François Bayrou sur twitter
» Discours de François Bayrou
» Décès de la Maman de François Bayrou
» Shadow cabinet de François Bayrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arene politique :: Elections-
Sauter vers: