Arene politique

La discorde dans la bonne humeur
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 un candidat : Nicolas Sarkozy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Billy Budd
Politicien
Politicien


Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 19:21

Je me considère de droite, j'ai déjà voté RPR, PS, Verts, Blanc ...

Je voterai blanc de nouveau cette fois


Delbor a écrit:

Ce que je ne comprend vraiment pas c'est que quelqu'un comme toi qui fait des analyse pointues et nuancées semble ne tenir aucun compte (et même ne pas percevoir), ces traits qui en inquiète plus d'un.

L'inquiétude ne doit pas être dans ma nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delbor
Enarque
Enarque
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 48
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 19:44

entropie a écrit:
vartan a écrit:
Les votes blancs brassent les courants de toute la société finalement.

Bien sur et il en est de même de tous les votes.
Il y a des tas de raisons , plus où moins bonnes de voter blanc, et il y des tas de raisons, plus où moins mauvaises, de voter pour tel ou tel parti.

Je ne sais trop quoi penser de ça... En ce qui me concerne, je me considère de gauche et ne voterais pas pour un homme politique ou un parti avec un projet de droite. C'est une question de projet de société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 946
Age : 49
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 19:51

Delbor a écrit:
entropie a écrit:
vartan a écrit:
Les votes blancs brassent les courants de toute la société finalement.

Bien sur et il en est de même de tous les votes.
Il y a des tas de raisons , plus où moins bonnes de voter blanc, et il y des tas de raisons, plus où moins mauvaises, de voter pour tel ou tel parti.

Je ne sais trop quoi penser de ça... En ce qui me concerne, je me considère de gauche et ne voterais pas pour un homme politique ou un parti avec un projet de droite. C'est une question de projet de société.

Ou d'analyse de ce projet.
Je ne pense pas une seconde que le projet de Ségo soit de gouverner autrement qu'a droite donc....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delbor
Enarque
Enarque
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 48
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 20:06

Billy Budd a écrit:
Delbor a écrit:

Ce que je ne comprend vraiment pas c'est que quelqu'un comme toi qui fait des analyse pointues et nuancées semble ne tenir aucun compte (et même ne pas percevoir), ces traits qui en inquiète plus d'un.

L'inquiétude ne doit pas être dans ma nature

Tu n'es définitivement pas d'acccord et ne trouve pas Sarkozy "dangereux", ça paraît clair.

Tout à coup je me dis que dans la mesure où l'UMP est tout entier derrière lui et qu'un tas d'UDF le rejoignent, il n'est par définition pas dangereux pour les électeurs de droite. L'admettre serait admettre que l'UMP est dangereux, ou qu'ils sont tous aveugle à l'UMP. Par conséquent, le citoyen lambda a la caution d'une kyrielle de politiques : Sarkozy est fréquentable (comme on dit en Belgique dans ce genre de circonstances). Et le parti pense à la place de l'électeur : "Vous inquiétez pas, il a le label "Certifié Authentique UMP"".


Dernière édition par le Mar 1 Mai - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delbor
Enarque
Enarque
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 48
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 20:15

entropie a écrit:
Delbor a écrit:
entropie a écrit:
vartan a écrit:
Les votes blancs brassent les courants de toute la société finalement.

Bien sur et il en est de même de tous les votes.
Il y a des tas de raisons , plus où moins bonnes de voter blanc, et il y des tas de raisons, plus où moins mauvaises, de voter pour tel ou tel parti.

Je ne sais trop quoi penser de ça... En ce qui me concerne, je me considère de gauche et ne voterais pas pour un homme politique ou un parti avec un projet de droite. C'est une question de projet de société.

Ou d'analyse de ce projet.
Je ne pense pas une seconde que le projet de Ségo soit de gouverner autrement qu'a droite donc....
On peut effectivement avoir une femme politique qui se dit de gauche mais qui en réalité a un projet de droite. Si tu le penses et te sens à gauche, alors t'es dans la merde. Mais en la circonstance je trouve qu'il vaut mieux avoir comme président(e) une femme politique qui se dit de gauche, qui est membre d'un parti de gauche (à la droite de la gauche, mais à gauche quand-même), mais qui gouvernera à droite, plutôt qu'un homme qui est à la droite de la droite (sans être à l'extrême) et qui gouvernera à la droite de la droite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 20:18

On a déjà eu ce débat 50 fois avec Entropie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 946
Age : 49
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 20:27

Delbor a écrit:
entropie a écrit:
Delbor a écrit:
entropie a écrit:
vartan a écrit:
Les votes blancs brassent les courants de toute la société finalement.

Bien sur et il en est de même de tous les votes.
Il y a des tas de raisons , plus où moins bonnes de voter blanc, et il y des tas de raisons, plus où moins mauvaises, de voter pour tel ou tel parti.

Je ne sais trop quoi penser de ça... En ce qui me concerne, je me considère de gauche et ne voterais pas pour un homme politique ou un parti avec un projet de droite. C'est une question de projet de société.

Ou d'analyse de ce projet.
Je ne pense pas une seconde que le projet de Ségo soit de gouverner autrement qu'a droite donc....
On peut effectivement avoir une femme politique qui se dit de gauche mais qui en réalité a un projet de droite. Si tu le penses et te sens à gauche, alors t'es dans la merde. Mais en la circonstance je trouve qu'il vaut mieux avoir comme président(e) une femme politique qui se dit de gauche, qui est membre d'un parti de gauche (à la droite de la gauche, mais à gauche quand-même), mais qui gouvernera à droite, plutôt qu'un homme qui est à la droite de la droite (sans être à l'extrême) et qui gouvernera à la droite de la droite

L'un comme l'autre gouvernera au centre droit.
Et Ségo n'a pas un projet de Droite elle n'as pas de projet du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 20:36

entropie a écrit:


L'un comme l'autre gouvernera au centre droit.
Et Ségo n'a pas un projet de Droite elle n'as pas de projet du tout.

Tiens! Hier soir j'ai eu une copine au téléphone qui m'a dit éxactement la même chose.
Mais Sarko a-t-il un projet cohérent? Mis à part, bien sur le fait de vouloir faire de la France un état policier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques.forumculture.net/index.forum
Delbor
Enarque
Enarque
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 48
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 20:59

entropie a écrit:
L'un comme l'autre gouvernera au centre droit.
Sarko au centre-droit ? Je rêve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoilreb
Premier des Belges
Premier des Belges
avatar

Nombre de messages : 935
Age : 44
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 20:59

entropie a écrit:
L'un comme l'autre gouvernera au centre droit.
La TVA sociale c'est une mesure de droite et pas de centre-droite, le Ministère de l'immigration et de l'identité nationale c'est une mesure de droite et non pas de centre-doite, la dé-fiscalisation des heures supplémentaires c'est une mesure de droite et non pas de centre-droite.
La police de proximité c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite, moduler l'impôt des sociétés c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite, la généralisation des 35h c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite, le syndicalisme de masse c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite.
Le centre-droite n'existe pas, il y a la droite dure et la sociale-démocratie. Si tu avait pu voter Bayrou au second tour tu aurais eu le centre-droit à la rigueur.

Citation :
Et Ségo n'a pas un projet de Droite elle n'as pas de projet du tout.
Et le Pacte présidentiel ce n'est pas un projet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delbor
Enarque
Enarque
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 48
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 21:11

Zoilreb a écrit:
entropie a écrit:
L'un comme l'autre gouvernera au centre droit.
La TVA sociale c'est une mesure de droite et pas de centre-droite, le Ministère de l'immigration et de l'identité nationale c'est une mesure de droite et non pas de centre-doite, la dé-fiscalisation des heures supplémentaires c'est une mesure de droite et non pas de centre-droite.
La police de proximité c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite, moduler l'impôt des sociétés c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite, la généralisation des 35h c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite, le syndicalisme de masse c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite.
Le centre-droite n'existe pas, il y a la droite dure et la sociale-démocratie. Si tu avait pu voter Bayrou au second tour tu aurais eu le centre-droit à la rigueur.

Citation :
Et Ségo n'a pas un projet de Droite elle n'as pas de projet du tout.
Et le Pacte présidentiel ce n'est pas un projet ?
Bien dit le Belge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 946
Age : 49
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 21:17

Delbor a écrit:
entropie a écrit:
L'un comme l'autre gouvernera au centre droit.
Sarko au centre-droit ? Je rêve !

En 81 Mauroy avait déclarer "Ce sera les banquier ou nous"...Vous confonder les agitation électorale et la realité d'un gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 946
Age : 49
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 21:19

Zoilreb a écrit:

Et le Pacte présidentiel ce n'est pas un projet ?

Non c'est pas un projet , c'est même franchement n'importe quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 946
Age : 49
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 21:21

Zoilreb a écrit:
entropie a écrit:
L'un comme l'autre gouvernera au centre droit.
La TVA sociale c'est une mesure de droite et pas de centre-droite, le Ministère de l'immigration et de l'identité nationale c'est une mesure de droite et non pas de centre-doite, la dé-fiscalisation des heures supplémentaires c'est une mesure de droite et non pas de centre-droite.
La police de proximité c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite, moduler l'impôt des sociétés c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite, la généralisation des 35h c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite, le syndicalisme de masse c'est une mesure de gauche et non pas de centre-droite.
Le centre-droite n'existe pas, il y a la droite dure et la sociale-démocratie. Si tu avait pu voter Bayrou au second tour tu aurais eu le centre-droit à la rigueur.

Remplace mesure par annonce et je pourrait être d'accord dans certains cas et dans une certaine mesure.
Mais passe de l'effet d'annonce à la realité des conséquence et tu verras que c'est franchement plus complexe que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoilreb
Premier des Belges
Premier des Belges
avatar

Nombre de messages : 935
Age : 44
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 21:40

entropie a écrit:
Remplace mesure par annonce et je pourrait être d'accord dans certains cas et dans une certaine mesure.
Mais passe de l'effet d'annonce à la realité des conséquence et tu verras que c'est franchement plus complexe que ça.
Je ne comprends rien à ta position.
Au début tu disais voter Besancenot parce qu'il n'arriverait pas au pouvoir. Puis tu as annoncer voter Bayrou au second tour qui aurait fait une politique de centre-droite.
Maintenant tu dis que Royal et Sarkozy c'est non parce que c'est le centre-droite et tu leur reproche ce que tu plébiscitais chez Besancenot, à savoir l'impossibilité de gouverner et d'appliquer ce qu'ils annoncent.

En fait, tu vote contre la politique ? king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 946
Age : 49
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 21:47

Zoilreb a écrit:
entropie a écrit:
Remplace mesure par annonce et je pourrait être d'accord dans certains cas et dans une certaine mesure.
Mais passe de l'effet d'annonce à la realité des conséquence et tu verras que c'est franchement plus complexe que ça.
Je ne comprends rien à ta position.
Au début tu disais voter Besancenot parce qu'il n'arriverait pas au pouvoir. Puis tu as annoncer voter Bayrou au second tour qui aurait fait une politique de centre-droite.
Maintenant tu dis que Royal et Sarkozy c'est non parce que c'est le centre-droite et tu leur reproche ce que tu plébiscitais chez Besancenot, à savoir l'impossibilité de gouverner et d'appliquer ce qu'ils annoncent.

En fait, tu vote contre la politique ? king

Pourquoi tient tu à m'attribuer des positions simplistes ?
Je ne voté pas besancenot "parce que" il n'arriverait pas au pouvoir mais parce qu'une extréme gauche forte ferais pencher le PS a gauche.
J'ai dit par ailleurs que je ne le souhaiter pas au pouvoir mais ca n'a rien a voir avec voter pour lui a cause de ça !

J'ai dit que j'avait un interet pour Bayrou parce quese position l'obliger a agir et penser autrement par parce qu'il est de centre droit !

Je reproche à Ségo et à Sarko de n'être que des démago qui gouvernerons en fonction du sens du vent et avec des vision à court terme..
C'est a dire en faisant le contraire de ce que je pense être la politique et c'est justement parce que j'ai trop de respect pour ce que devrait être la politique pour voter en faveur de l'un de ces deux clown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 21:55

Ils sont tous aussi démagos les uns que les autres. Tant que les hommes (et les femmes) politiques continueront sur cette route, figés qu'ils sont dans leurs convictions poussiéreuses, je ne leur ferai pas confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques.forumculture.net/index.forum
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 21:58

calbo a écrit:
Ils sont tous aussi démagos les uns que les autres. Tant que les hommes (et les femmes) politiques continueront sur cette route, figés qu'ils sont dans leurs convictions poussiéreuses, je ne leur ferai pas confiance.

Calbo, tu as toujours l'air de tous les renvoyer dos à dos... Tu as voté pour qui au premier tour si ce n'est pas indiscret?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoilreb
Premier des Belges
Premier des Belges
avatar

Nombre de messages : 935
Age : 44
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 22:02

Citation :
Pourquoi tient tu à m'attribuer des positions simplistes ?
Je ne voté pas besancenot "parce que" il n'arriverait pas au pouvoir mais parce qu'une extréme gauche forte ferais pencher le PS a gauche.
Oui, je me rappelle maintenant. On te disait qu'une extrême gauche forte porterait Bayrou face à Sarkozy au second tour à cause de la division, et que les deux étant de droite, cela consistait en une répétition de 2002 (droite contre droite).
Citation :
J'ai dit par ailleurs que je ne le souhaiter pas au pouvoir mais ca n'a rien a voir avec voter pour lui a cause de ça !
Non mais tu le faisait en sachant qu'il n'y serait pas et même en préférant qu'il n'y soit pas si je me souviens bien.
Citation :
J'ai dit que j'avait un interet pour Bayrou parce quese position l'obliger a agir et penser autrement par parce qu'il est de centre droit !
Tu vois quand même que Royal agit autrement dans sa position centrale. Tu voudrais qu'elle soit plus "traditionnellement" de gauche. Tu reproches à Royal de faire péter les lignes traditionnelle de la gauche alors que tu reconnais ce mérite à Bayrou du côté droit.
D'une part tu soutiens un candidat au nom du fait qu'il renforcerait la gauche traditionnelle et d'autre part tu soutiens un candidat qui prône l'éclatement des barrières traditionnelles. Je trouve ça juste contradictoire.
Citation :
Je reproche à Ségo et à Sarko de n'être que des démago qui gouvernerons en fonction du sens du vent et avec des vision à court terme..
C'est a dire en faisant le contraire de ce que je pense être la politique et c'est justement parce que j'ai trop de respect pour ce que devrait être la politique pour voter en faveur de l'un de ces deux clown.
Qui ne dit mot consent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 22:07

Xavier a écrit:
calbo a écrit:
Ils sont tous aussi démagos les uns que les autres. Tant que les hommes (et les femmes) politiques continueront sur cette route, figés qu'ils sont dans leurs convictions poussiéreuses, je ne leur ferai pas confiance.

Calbo, tu as toujours l'air de tous les renvoyer dos à dos... Tu as voté pour qui au premier tour si ce n'est pas indiscret?

Il y a longtemps que je les ai mis dos à dos, car, et ce n'est qu'un avis personnel, ils (et elles) sont tous pareils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques.forumculture.net/index.forum
Xavier
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 36
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 22:08

calbo a écrit:
Xavier a écrit:
calbo a écrit:
Ils sont tous aussi démagos les uns que les autres. Tant que les hommes (et les femmes) politiques continueront sur cette route, figés qu'ils sont dans leurs convictions poussiéreuses, je ne leur ferai pas confiance.

Calbo, tu as toujours l'air de tous les renvoyer dos à dos... Tu as voté pour qui au premier tour si ce n'est pas indiscret?

Il y a longtemps que je les ai mis dos à dos, car, et ce n'est qu'un avis personnel, ils (et elles) sont tous pareils.

RE-

Tu as voté pour qui si ce n'est pas indiscret?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Politicologue
Politicologue
avatar

Nombre de messages : 946
Age : 49
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 22:10

Gauche traditionelle = Rolling Eyes
Je voit bien ce que cette expréssion veut dire pour toi mais pour moi elle n'a aucun sens.
A la limite parlons de gauche anti liberale ca ne me convient que trés partiellement mais bon si il faut a tout prix des étiquette prenons celle la .
Ségo = gauche liberale scratch Et ma définition de la gauche serait "grosso modo " celle de la gauche anti liberale.
Mais toutes ces définitions ne me conviennent vraiment pas tant c'est plus complexe que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 22:14

Xavier a écrit:

RE-

Tu as voté pour qui si ce n'est pas indiscret?

je t'ai répondu par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques.forumculture.net/index.forum
Zoilreb
Premier des Belges
Premier des Belges
avatar

Nombre de messages : 935
Age : 44
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mar 1 Mai - 22:17

calbo a écrit:
Xavier a écrit:

RE-

Tu as voté pour qui si ce n'est pas indiscret?

je t'ai répondu par MP.
Et nous on peut pas savoir ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy Budd
Politicien
Politicien


Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   Mer 2 Mai - 0:05

Delbor a écrit:

Tu n'es définitivement pas d'acccord et ne trouve pas Sarkozy "dangereux", ça paraît clair.

Une fois de plus : en 1981, j'étais en France depuis un an, mes grands-parents étaient morts dans des camps soviétiques soutenus par des ministres communistes ... La démocratie n'a pas pour autant été menacée en France




Delbor a écrit:

Tout à coup je me dis que dans la mesure où l'UMP est tout entier derrière lui et qu'un tas d'UDF le rejoignent, il n'est par définition pas dangereux pour les électeurs de droite. L'admettre serait admettre que l'UMP est dangereux, ou qu'ils sont tous aveugle à l'UMP. Par conséquent, le citoyen lambda a la caution d'une kyrielle de politiques : Sarkozy est fréquentable (comme on dit en Belgique dans ce genre de circonstances). Et le parti pense à la place de l'électeur : "Vous inquiétez pas, il a le label "Certifié Authentique UMP"".

Je ne suis guère représentatif de l'UMP - en fait, mes amis de gauche me cataloguent à droite, et ceux de droite à gauche ...

Je me suis justement toujours refusé à voter pour un parti, c'est bien pour cela que je ne voterai pas Sarkozy

Quand aux histoires de droite de la droite ... La droite a longtemps été au centre gauche en France - le gaullisme est à gauche de tous les partis travaillistes ou démocates des pays anglo saxons par exemple

Blair, une des inspirations de Royal, est plus libéral sur Sarkozy sur de nombreux points
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un candidat : Nicolas Sarkozy   

Revenir en haut Aller en bas
 
un candidat : Nicolas Sarkozy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arene politique :: Elections-
Sauter vers: